Actualité Le sexe, on peut en parler

La précarité menstruelle

Le conseil régional d’Ile-de-France a voté jeudi une mesure permettant l’installation de protections hygiéniques dans les universités. Un plan pour lutter contre la précarité menstruelle.

Résultat de recherche d'images pour "precarité menstruelle lycée en france"

Toutes les universités et résidences étudiantes d’Ile-de-France auront prochainement des distributeurs hygiéniques bio. Le conseil régional d’Ile-de-France résidé par Valérie Pécresse a voté cette mesure ce jeudi 4 février. Ces distributeurs seront évidemment gratuits pour lutter contre la précarité menstruelle qui toucherait 1.7 millions de femmes en France selon une étude menée par Ifop en 2017. Des conséquences touchant les femmes sur leur santé, vie sociale et même leur scolarité. La marque Always a également révélé en 2018 par le biais d’une de leurs enquêtes qu’environ 130 000 lycéennes françaises rataient les cours durant cette période dû à cette précarité. Depuis la fin de l’année 2020, 30 lycées franciliens sont maintenant dotés de ces distributeurs. Le conseil régional veut que pour printemps 2021, les 435 autres lycées publics de la région parisienne le soient aussi. Ce plan coûte 1 million d’euros mais sauvera de nombreuses filles qui doivent utiliser du papier toilette en guise de protection périodique. Le proviseur du lycée Charles-Beaudelaire de Meaux en Seine-et-Marne, Christophe Boutet, a constaté pour Ouest France qu’après leurs installations ils avaient été « dévalisé » ce qui montre bien « un réel besoin » à traiter.

Depuis 2019, ce débat fait place au sein du gouvernement. Marlène Schiappa étant la première a avoir réuni cette année-là des ministres parlementaires, des associations et industriels à l’occasion de la journée de l’hygiène menstruelle des femmes pour imaginer des mesures pour lutter contre la précarité menstruelle. Un concept encore méconnu ou tout simplement tabou. Le gouvernement écossais est le premier a avoir agi en 2018 en en rendant gratuits les protections périodiques au sein de tous ses établissements scolaires. Nous espérons tous que cette mesure appliquée dans les lycées et universités d’Ile-de-France va s’étendre rapidement dans le reste du pays. Toutes les femmes méritent ce respect et ne devraient pas se sentir exclues durant cette période naturelle de la vie.

Portez-vous bien !

Agathe

0 comments on “La précarité menstruelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :