un toc peu connu : La dermatillomanie

Stress de la journée, sentiment de colère ou même anxiété : certaines personnes évacuent cela en se touchant la peau. Ce Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) s’appelle la dermatillomanie.

Traitement de la Dermatillomanie - Dr. GOMEZ psychologue Montpellier


La dermatillomanie toucherait environ 5% de la population selon The TLC Foundation for body-focused repetitive behaviors en 2016. Classée dans les TOC, la dermatillomanie est aussi un Comportement Répétitif Centré sur le Corps tout comme la trichotillomanie (s’arracher les cheveux) ou la onychophagie (se ronger les ongles). Nous entendons encore peu de témoignages sur ce TOC. Les personnes qui en souffrent en ont souvent honte mais il est surtout encore peu diagnostiqué.

Comment cela se manifeste ?

La personne atteinte de ce trouble a souvent un sentiment de mal être avant d’agir. Pour se soulager, elle se touche ou se gratte la peau. Devant un miroir, elle peut passer des heures à inspecter au millimètre près chaque parcelle de sa peau et enlever toutes les « imperfections ». Un dermatillomane peut faire cela sur toutes les parties du corps, le plus fréquemment sur le visage. Les personnes se sentent dans une bulle de bien être durant une crise et peuvent perdre la notion du temps et de la réalité. Mais après, en se rendant compte des lésions cutanées qui ont été provoquées, la culpabilité se fait souvent ressentir. Egalement dans la journée, la personne peut se triturer la peau sans s’en rendre compte.

Quelles solutions ?

Souvent le diagnostic est posé par un médecin pour qu’il puisse proposer ensuite un traitement ou certaines thérapies. Un dermatologue peut également prescrire un traitement pour soigner la peau. Puisque la plupart du temps, certaines crises sont provoquées à la vue d’une poussée d’acné. Les exercices de relaxation, de respiration ou de yoga peuvent aider à faire évacuer le stress. Ils existent des petites astuces au quotidien comme mettre peu de lumière dans sa salle d’eau pour moins se voir dans le miroir et mettre un chronomètre pour y rester peu de temps, enfiler des chaussettes sur nos mains pour éviter de nous toucher la nuit, et adapter une skincare routine à bien faire tous les jours. Nous pouvons également occuper nos mains en achetant des boules anti-stress. Les proches des dermatillomanes peuvent aider la personne en la déculpabilisant de cela pour ne pas qu’elle stresse encore plus. Il n’y a aucune honte à avoir ce trouble car nous pouvons en guérir en étant patient et rigoureux.

Portez-vous bien !

Agathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s