Le chessboxing : de la fiction à la réalité

Inventé par le dessinateur Enki Bilal en 1992, le chessboxing réuni deux activités : les échecs et la boxe.

La compétition se fait en des rounds de 3 minutes, où les joueurs alternent entre les deux disciplines : 6 rounds d’échec et 5 rounds de boxe. Il est bon de savoir qu’aux échecs les joueurs ont chacun 9 minutes pour gagner la partie, si vous dépassez ce temps, vous êtes éliminé.

La victoire quant à elle s’obtient soit par un échec et mat, soit par K.O.

Froid Équateur, Enki Bilal, 1992

Dans cette discipline qui allie la stratégie à la capacité physique, la logique du joueur en prend un coup. En effet, en sortant du 1er round de boxe, l’adrénaline fait qu’il vous sera difficile de garder une certaine logique de jeux lors de votre partie d’échec.

Voici une vidéo d’une compétition de chessboxing :

Vers un championnat du monde en France !

 Comme dans cette vidéo, les statistiques s’accordent à dire que 60% des matchs sont remportés sur une partie d’échec et 40% par le combat de boxe.

Ce sport qui a vu le jour en 2003 compte de nos jours 200 pratiquants en France et dont le nombre ne cesse d’augmenter. Enfin, en 2021 le championnat du monde de chessboxing sera organisé en France de quoi attirer un plus grand nombre d’adhérents.

Alors, adhérez vous à cette discipline ?

Sarah.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s