Actualité

La crise libanaise : la France ferme les yeux ?

La pire crise économique libanaise est en train de croître. Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, y est allé afin de poser un ultimatum au gouvernement libanais.

Depuis près d’un an, l’économie libanaise ne cesse de sombrer. Petit à petit, c’est le pays qui s’écroule. Les prix gonflent, il y a moins d’imports, certains libanais quittent même Beyrouth afin d’aller sur des terres où ils peuvent cultiver eux même leur nourriture.

Aujourd’hui, le Liban compte 45% d’habitant vivant sous le seuil de pauvreté. Ce chiffre n’a pas laissé la France indifférente. Cette semaine, Jean Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères français, a décidé de s’y rendre afin de resserrer un peu les boulons.

En effet, si le Liban a besoin d’une aide financière, ce n’est pas le coeur même du problème. D’après Jean Yves Le Drian, le gouvernement libanais n’est pas assez ferme. Ce voyage avait pour but de constater la situation et rencontrer les différents dirigeants. Après cela, il était clair : il faut plus réformer le Liban et la France apportera son soutien financier. Sans quoi, la France aura l’impression de jeter son argent par les fenêtres : « Vraiment nous sommes prêts à vous aider mais aidez-nous à vous aider, bon sang ! ».

Les exigences françaises maintenant établies, il n’y a plus qu’à attendre un changement de la part du Liban. Un petit plus qui, pour faire face à la crise, leur fera le plus grand bien.

0 comments on “La crise libanaise : la France ferme les yeux ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :