« La culture du viol est en marche »

Vendredi 10 juillet avait lieu devant l’Hôtel de Ville de Paris un rassemblement féministe contre le nouveau gouvernement. Plusieurs pancartes “La culture du viol est en marche” étaient visibles. 

Instagram : @agathe_pichon_

Suite à la nomination de Jean Castex en tant que premier ministre le 3 juillet dernier, un remaniement a eu lieu. Parmi le nouveau gouvernement, la présence de Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, et Eric Dupond-Moretti, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, dérangent de nombreuses personnes. Gérald Darmanin est accusé de viol. Une affaire remontant à 2009 pour laquelle la Cour d’Appel de Paris a demandé le 9 juin la reprise des investigations. Cette enquête n’a pas empêché la nomination du Ministre de l’Intérieur. Eric Dupond-Moretti quant à lui est critiqué par ses réponses jugées sexistes face aux mouvements sur les réseaux sociaux #Metoo et #Balancetonporc.

Plus d’un millier de manifestants se sont alors rassemblés devant le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris à 18h ce 10 juillet suite à l’appel du collectif Nous Toutes sur les réseaux sociaux. Nous pouvions entendre un slogan ressortir parmi toutes les chansons : “Un violeur à l’Intérieur, un complice à la justice”. Énormément de pancartes aux propos piquants mais colorées et de drapeaux LGBT étaient visibles. Un rassemblement ayant lieu sans débordement, aucun camion des forces de l’ordre était visible. L’Hymne des femmes, créé par un groupe féministe en 1971, a raisonné au milieu de la place. Une chanson très controversée. Sur Twitter, beaucoup de femmes racisées ont éprouvé leur gêne face aux anciennes paroles considérées comme racistes. Elles demandent à revoir les deux passages du morceau : “Levons-nous femmes esclaves” et “Nous sommes le continent noir”. Peut-être devrions-nous composer une nouvelle chanson dans l’air de notre temps ? Malgré ce sentiment d’embarras, la plupart des manifestants étaient contents de l’ambiance qui se dégageait. La colère, la joie, la tristesse…Nous pouvions voir différentes expressions sur tous les visages. Une grande diversité de ressenti et d’opinion, mais le sentiment d’injustice face à ce gouvernement liait les pensées de toutes les personnes présentes.

@agathe_pichon_
@agathe_pichon_

D’autres manifestations contre le « remaniement de la honte » ont eu lieu cette même journée partout en France comme à Lille, Lyon, Marseille etc. Avoir autant de personne qui se rassemblent aussi rapidement après l’annonce des nouveaux ministres fait réfléchir.

Portez-vous bien !

Agathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s