5 conseils pour acheter en friperie

Les friperies sont bien pour notre planète. L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes qui existe. Il y a plusieurs avantages que ce soient écologique ou financier. Surtout que beaucoup d’anciens vêtements reviennent aux goûts des jours. Mais je vous donne ici quelques petits conseils pour des achats réussis:

  • TROUVER UN BON MAGASIN : Les petites friperies sont parfois celles où l’on trouve le plus de pépites. Elles ont parfois un meilleur rapport qualité/prix. J’aime bien les Emmaüs boutique comme celle rue Quincampoix à Paris. Les vêtements sont bien entretenus. Tout est bien rangé et organisé par genre. Les Secours Populaires cachent aussi de bons vêtements. J’allais à celle rue Xavier Marmier à Besançon, elle était parfaite. Un bon magasin ne veut pas dire qu’il est fréquemment visité. Une friperie remplie de monde ne cache souvent pas les plus bas prix. 
Emmaüs Boutique QUINCAMPOIX - EMMAÜS Alternatives
Photo de l’intérieur de l’Emmaüs boutique rue Quincampoix
  • ACHETER A PRIX FIXE : Il y a des friperies qui fonctionnent au poids. Certaines qui regardent la marque pour poser un prix. Et des friperies qui fixent un prix unique en fonction du type de vêtement. Je préfère celles-ci pour trouver des vêtements de meilleur qualité à bas prix. Si on achète un jean Levi’s, on ne veut pas payer plus cher à cause du nom. Je pouvais m’en sortir avec trois pantalons de cette marque pour six euros. Pour les friperies à poids, certains vêtements sont lourds mais ne valent pas le prix indiqué. J’y vais rarement mais je ne les déconseille pas. Tout dépend de vos attentes.
  • CHOISIR A VUE D’OEIL : Ne jamais essayer dans une friperie. On ne sait pas d’où viennent les vêtements et s’ils ont été lavés à leur dépôt. Prendre un peu large ou un peu serré est moins grave si on achète à petit prix. On finit vite experte pour jauger et les étiquettes aident. Quand on choisit quelque chose, on le met dans un sac qui ne craint pas. A l’arrivé, go direction la machine pour éviter les petites bêtes indésirables mais discrètes. C’est aussi pour cette raison qu’il faut aller dans une friperie qui semble propre. 
Slow fashion : nos dix friperies préférées à Paris - Sortir ...
  • PRENDRE SON TEMPS : Ce conseil paraît bête mais il est vrai. Les trésors sont peut-être cachés au fond des bacs. Une sortie friperie peut vous prendre toute une après-midi si vous aimez tout farfouiller. Il ne faut surtout pas se presser si on veut quelque chose de correct. Les bacs à trie sont vraiment bien mais il faut s’armer de patience. Il faut aussi prendre le temps de se déplacer. Acheter directement là-bas au lieu de commander en ligne ou dans un magasin ordinaire sera un geste plus éco-responsable.
  • DONNER SES VÊTEMENTS : Si on achète toujours au même endroit, il faut de temps en temps donner de nos vêtements ici. On participe alors au bon maintien du magasin. Bien sûr beaucoup de friperies prennent nos vêtements gratuitement mais seul le geste compte. Les friperies fonctionnent par dons. Il faut trier plusieurs fois dans l’année nos placards. Laver les objets, faire un sac et Hop !…On amène à des endroits qui en ont besoin. Sinon les magasins de vêtements d’occasion ne resteront pas ouvert très longtemps.

Portez-vous bien! Profitez bien de votre journée!

Agathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s