« Je suis féministe mais… »

Sisters in Humanity, Sanäa K, 2016.

J’ai entendu (et j’entends encore) cette phrase tellement de fois. Le mot «féministe » est utilisé  chez certain.e.s comme un bouclier « anti shitstorm ». Comme si le fait de dire n’importe quel aberration sous couvert de CE mot les dédouanaient de toutes répercussions.

Partager la petite photo violette indiquant l’énième féminicide du jour dans sa story, c’est très bien. Iels dénoncent. J’encourage ce comportement. Mais si c’est pour par la suite, participer à un cyber-harcèlement parce qu’une fille a publié des photos dénudée… bof quoi. 

Leurs arguments sont souvent les mêmes : « les nudes sont privés et à caractères sexuels. Ces photos n’ont rien à faire ici ». Le droit de disposer de son corps comme on le souhaite est une notion qui échappe à beaucoup de personnes malheureusement et je trouve cela terriblement dangereux. Cela fait d’eux des personnes sexistes et misogynes mais absolument pas féministes. 

Se battre pour les droits et la liberté des femmes, c’est très honorable. Mais persécuter des femmes voilées parce qu’iels estiment que le voile est un signe de soumission à l’homme l’est beaucoup moins. Ont ils/elles interrogé TOUTES les femmes voilées du monde pour émettre cette affirmation (et donc s’autoriser à les harceler) ? Cela fait d’eux des personnes islamophobes (donc par conséquent  racistes), mais pas féministes.  

Le féminisme est beaucoup plus qu’un mouvement. Le féminisme est un mode de vie, un état d’esprit qui vise à soutenir TOUTES les femmes et cela peu importe leurs couleurs de peau, leurs confessions religieuses, leurs morphologies, leurs identités et orientations sexuelles et leurs métiers.

De mon point de vu, le féminisme c’est se battre pour que toutes les femmes se sentent libres et représentées. Une femme est libre d’être une femme au foyer si tel est son souhait tout comme une autre est libre de décider de ne pas avoir d’enfants et se concentrer sur sa vie professionnelle. Une femme est libre de ne pas se raser / s’épiler tout comme une autre est libre de le faire. Et enfin une femme est libre d’être voilée tout comme une autre est libre de ne pas l’être. 

On a pas tous.tes été conscientisé.es sur le sujet en même temps et / ou de la même manière. Cependant, lorsque l’on prend le temps d’expliquer à autrui en quoi son propos ou son acte est problématique, il vaudrait bien l’assimiler plutôt que de vouloir créer un débat. Être ignorant sur un sujet est excusable mais continuer à l’être malgré les explications reçues, c’est de la provocation. 

S’il vous plait, soutenons nous, élevons nous les unes et les autres. Nous sommes toutes importantes

Se battre pour une catégorie de femmes mais pas pour une autre  n’est pas du féminisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s