HELLRAISER

Quelques semaines avant le confinement, un samedi si mes souvenirs sont bons. Je suis allé à la Fnac afin d’assouvir ma terrible envie de lecture. Cette fois-ci je ne cherchais ni de la science-fiction, ni du thriller mais de l’horreur. J’étais sur le point d’abandonner ma recherche lorsque je suis tombé sur ce livre. Couverture rigide rouge sang avec inscrit « HELLRAISER » en doré. Oui, je suis le genre de personne qui juge un livre par sa couverture. Je l’ai ouvert et j’ai commencé à lire :

« Acharné à percer l’énigme de la boite de Lemarchand, Frank n’entendit pas sonner la cloche. Conçu par un maître artisan, le mécanisme offrait une véritable devinette : bien que la boîte, assurait-on, refermât des merveilles, il semblait n’exister aucun moyen d’y accéder. Rien sur ses six faces noires laquées,  ne permettait de deviner où se situaient les points de pression grâce auxquels dissocier les pièces de ce puzzle en trois dimensions. »

Ces 5-6 lignes ont suffi pour captiver mon attention et me convaincre d’acheter ce livre. C’est ce que j’ai fait. Il m’a fallu une semaine, une semaine pour dévorer ce livre. Et encore, si je n’avais pas eu des obligations telles que l’école ou le travail, une journée aurait suffit. 

Cet ouvrage de Clive Barker ( qui est aussi un des nombreux réalisateurs du film du même nom), raconte l’histoire de Frank, un monsieur tout le monde, avec des vices et des envies toutes assouvies. Il s’ennuie car plus rien ne l’excite. Un jour, il arrive à se procurer le « Cube de Lemarchand » : si il arrive à résoudre l’énigme de ce cube, ce dernier lui donnerait accès à un nouveau monde de sensations exacerbées, à un nouveau type de plaisir et de sensualité. Frank parvient à résoudre l’énigme mais était-il vraiment préparé à ce type de « plaisir » ? 

Entre gore, sexe et sadomasochisme ce livre a de quoi vous faire grimacer de dégout mais également à vous tenir en haleine jusqu’à la fin. Il est court mais il va droit au but et c’est ce que j’ai fortement apprécié. Parfait pour combler quelques heures en cette période difficile ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s