Cher Confinement,

Cher confinement,
Aujourd’hui ressemble à tous les autres jours depuis que tu es arrivé dans nos vies. Même si je sais que tu es nécessaire à ces dernières, tu as encerclé la mienne d’un flou temporel qui m’énerve: J’ai la sensation d’errer dans mon 15m2 parisien, constamment perdue entre 13h15 et 5h du matin, sans but précis ni heures dédiées à une activité particulière.


Pourtant, je sais ce que tu veux me répondre à cet instant: « Ce n’est donc pas ce que tu voulais ? De la liberté pure sans contraintes horaires ? Des nuits entières rien qu’à toi, sans le réveil qui se rapproche et qui t’angoisse ? Je te trouve osée. »
Oui, mais voilà: Ma liberté ne vaut pas grand chose si passée le pas de la porte elle disparait. Je ne veux pas d’un quotidien dénué de temps où l’heure d’après se fond dans l’heure d’avant.


Cher confinement, tu m’a fait prendre conscience que je l’aimais, cette vie d’avant: Cette vie rythmée à coups de douches prises trop vite le matin, de pause clope débordant sur le prochain cours en amphi, celui où on se dit « Oh tant pis, il attendra ce vieux-là ». Les bières en terrasse le vendredi après-midi, les Libanais du mercredi; ceux un peu trop chers que l’on regrette à la fin du mois. Les heures de cours à rallonges aussi, ceux qui me font douter de la voie que j’ai choisi; ce quotidien de taré que j’aime tant haïr quand il est là et pleurer quand il me quitte. Finalement je l’aime, et je préfère ses baisers à tes mains froides.
Parlons-en de tes mains d’ailleurs ! Depuis que tu habites avec moi, mes angoisses ont pris de l’ampleur au fond de mon ventre. Je sens ta poigne qui enserre chaque centimètre carré de ma peau; et je n’ai qu’une envie: Te couper tous les doigts.


Je veux que tu partes. Vite. Tu es le pire amant qui soit. J’ai les jambes en coton depuis que tu es là, ce n’est pas un caprice de ma part si je te demandes de faire ton sac. Oui c’est ça, fait ton sac et dégage de là; j’en ai assez de passer à côté de ma vie à cause de toi.


Solène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s